Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ecologie : les petits pas de Macron dans le sens de la houle du capital !

La démission de Nicolas Hulot a mis au coeur du débat actuel l'écologie et ce n'est pas la nomination de François de Rugy qui va révolutionner la planète !
Macron, bien relayé dans les médias, surfe sur l'impossibilité de régler les questions écologiques dans le temps d'un mandat politique, vantant la politique des petits pas.
Sauf que le temps long des changements climatiques, de la biodiversité, impose précisément de ne pas attendre pour prendre des décisions fortes : changer de cap ! Car les petits pas de Macron, poussés par la houle du capital, nous mènent dans le mur.
Changer de cap, c'est mettre l'argent au service de la protection de la planète, au service de la recherche dans les énergies décarbonées, au service du développement des transports en commun, de la rénovation énergétique des bâtiments, au service d'une recherche agronomique dépourvue de tabous et de pression des Monsanto et autres ...
Changer de cap, c'est mener la lutte dans les entreprises et les banques pour des investissements garantissant l'avenir de la planète, c'est mener la lutte au coeur de l'Europe pour une autre utilisation de l'argent et la campagne des élections européennes donnera au PCF avec la liste menée par Ian Brossat, de développer ses propositions en ce sens, en particulier la création d'un fonds européen pour orienter l'argent vers le social et l'environnemental.
Macron se laisse pousser par la recherche du profit du capital financiarisé en se contentant parfois d'un petit pas de côté pour faire taire le peuple.
Mais le plus grand adversaire de notre planète, c'est le capitalisme et quelques mesures (parfois démagogiques d'ailleurs, car plus populistes que d'efficacité prouvée) ne peuvent suffire à faire une politique écologique.
Plus que la question de la taille des pas, c'est le sens de la marche qui est en cause : il faut changer de cap !

Catégories : Au fil des jours Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel