Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soutien aux enseignants : rassemblement devant l'Inspection d'Académie mercredi 7 février à 14 h

Les années se suivent et inexorablement l'Education Nationale ferme des classes et des écoles dans les Ardennes.
Dans la continuité ? pas tant que cela ! Car Macron a trouvé comment aggraver la situation, tout en la parant d'un discours novateur : le dédoublement des CP dans les zones d'éducation prioritaire.
C'est une manière de reconnaître l'importance des effectifs dans une classe. Mais comme cette réforme se fait à moyens constants, c'est au détriment des autres classes où les effectifs montent ! Dans notre département où les écoles non en zone d'éducation prioritaire sont à peine moins en difficulté que celles en ZEP, comme en témoignent les variations de classification au fil des ans, c'est dramatique.
Et le nouveau discours de l'Education Nationale traduit aussi une idéologie : celle de l'individualisation non pas pour répondre aux besoins de chaque enfant, mais pour trier une élite, ou plutôt reproduire les inégalités socioculturelles et fournir une main d'oeuvre à bon marché au patronat. La sélection à l'université, qui ne dit pas son nom, en est la traduction !

Catégories : Ardennes, Education, formation Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel