Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Retraites : une lutte de portée civilisationnelle !

Rendez-vous le 5 décembre au parc des exposions de Charleville-Mézières à 13h30
Macron, le président des ultrariches, comme le nomment Michel et Monique Pinçon-Charlot, n'a qu'un but : satisfaire l'avidité du capitalisme financier
    - en limitant à 14% du PIB la part des retraites publiques, limitant ainsi la part consacrée aux salariés dans la richesse produite, pour mieux gaver le capital
    - en favorisant ainsi le recours à l'assurance privée, aux fonds de pension et autres outils du capitalisme prédateur pour conforter les retraites.
Ce n'est pas l'universalité !
Mais la part belle à ceux qui pourront se payer une retraite complémentaire.
C'est l'insécurité en vue !
La conversion du point en retraite sera fonction de la conjoncture annuelle et des choix politiques
C'est un paquet cadeau comprenant aussi la casse de l'hôpital public et de l'assurance maladie
Une réforme de progrès c'est !
    - faire de l'allongement de la vie un progrès pour la société et non un coût
    - mettre un coup d'arrêt à l'avidité du capitalisme et orienter l'économie vers la satisfaction des besoins humains et des enjeux écologiques
Il s'agit d'enjeux de civilisation !

Concrètement c'est :
    - la retraite à taux plein à 60 ans
    - l'universalité par une harmonisation par le haut
    - pas de retraite inférieure au SMIC
    - la reconnaissance de la pénibilité et des sujétions de service public pour un départ anticipé

Un financement en lien avec la transformation de l'économie pour mettre fin à la prédation du capital
    - la mise à contribution des revenus du capital. Les faire cotiser au même taux que les salaires, c'est 31 milliards d'€ pour la branche vieillesse, de quoi inciter le capital à plus investri que de boursicoter !
    - la modulation des cotisations pour augmenter la masse salariale, soutenir l'investissement pour les relocalisations et l'environnement
Et en lien avec une sécurité d'emploi et de formation (les trimestres de formation, ça compterait !) et l'égalité salariale entre les hommes et les femmes

Pour connaître les propositions du PCF
Cliquez ici

Catégories : santé et protection sociale Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel