Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Horreur, angoisse et ... espoir !

Ce dilemme annoncé est arrivé : l'horreur d'un second tour entre l'extrême droite et la droite, même si celle-ci est masquée ! Je vais vite passer sur le choix à faire : l'accord de tous les progressistes, de tous les humanistes pour ne pas banaliser le F Haine et ses politiques xénophobes, le F Haine et ses politiques de division, le F Haine et ses politiques au service du patronat est unanime. Les vieux démons ne sont pas morts et le candidat du F Haine dans la seconde circonscription des Ardennes (celle de la Valleye) a été vu par un journaliste, infiltré dans le FN, participer à une soirée d'identitaires où se tenait des propos négationnistes, comme si la Shoah n'avait pas existé ! La question de s'abstenir ou de voter Macron (pour parler clair) va sans doute monopoliser les débats pendant les quinze jours à venir. Macron résume à lui tout seul les politiques de droite et du PS depuis 30 ans : saupoudrer un peu de charité pour mieux laisser les profits s'envoler avec un développement économique qui ne sert plus l'humain, qui est toxique pour la planète et l'avenir de l'humanité, mais qui arrose la finance. Ce sont ces politiques, faisant en plus croire qu'il n'y avait pas d'alternative qui ont construit cette situation de vote massif pour MLP et continuer dans cette direction est suicidaire. Alors, au delà des consignes sans doute chacun votera sans doute plutôt selon son caractère, sa crainte d'une élection de MLP (et si tous ceux qui n'ont voté ni Macron ni MLP au premier tour s’abstenaient, le résultat est incertain !) ou sa volonté de montrer son total  désaccord avec l'illusionniste Macron. Point ! Passons aux choses sérieuses : les leçons de ce scrutin et l'avenir.
L'angoisse du résultat et tout particulièrement dans notre département avec un F Haine majoritaire. Comment n'arrive-t-on pas à inverser ce vote de plus en plus important dont on connait les causes : le désespoir, la crise civilisationnelle, le sentiment d'abandon ... mais pour lesquelles les solutions du F Haine sont à l'opposé des besoins ? Au delà des vrais xénophobes, c'est surtout ce message bien passé que l'on a essayé la droite, la gauche, alors essayons autre chose, sans regarder le contenu ... et les risques !
L'espoir, c'est le résultat de la vraie gauche : au delà des résultats nationaux, JL Mélenchon est premier à Givet (!), deuxième à Charleville-Mézières et dans de nombreuses communes des Ardennes, en particulier de la valleye. Bien sur, depuis quelques jours on avait un peu espéré sa présence au second tour, alors, c'est un peu de regret, un peu d'amertume aussi devant la maintien de la candidature de Hamon. Mais regardons d'où nous sommes partis ! les femmes et les hommes de bonne volonté se sont réunis sur la seule candidature de gauche faisant un juste bilan du passé. Et c'est bien la meilleure réponse à donner à la haine : oui, on n'a pas essayé la droite et la gauche ; on a essayé la droite et le PS, les tenants d'un capitalisme adouci, alors que le capitalisme ne fait qu'utiliser toutes les faiblesses à son égard pour renforcer des profits détournés de l'utilisation collective et de l'investissement au service des besoins en faveur d'une extrême minorité. La vraie gauche est en train de se reconstruire et c'est la bonne nouvelle, celle de la démocratie, de la solidarité, de l'écologie.
Cet espoir, il va falloir le faire fructifier tout de suite, dés les élections législatives pour donner à notre pays de nombreux députés proches du peuple et de ses préoccupations, portant une législation du travail protectrice, l'augmentation du pouvoir d'achat, l'éducation, la santé comme vraies priorités ... Le président de la république qui sera élu le 5 mai n'a pas encore de majorité à l'assemblée : faisons en sorte que cette majorité soit celle de la vraie gauche. Faisons élire par exemple à Charleville-Mézières et dans la valleye Igor Nivelet !

Catégories : Ardennes, Au fil des jours Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • Pour quelles raisons le Président de La République a dénoncé avant le premier tour que le programme de JLM était dangereux pour La France en occultant celui de MLP , alors que ses ministres et amis se déclaraient pour le vote utile ( Macron ) face au danger du FN ?
    Etait-ce pour que son poulain soit plébiscité avec le front républicain comme en 2002 lorsqu'il était premier secrétaire du PS ,

  • Je partage ce questionnement

    Allez il faut rester calme !!!! Madame Parisot se propose pour être le premier ministre de Monsieur Macron , en voilà un signe fort , un vrai message fort pour le monde du travail

Écrire un commentaire

Optionnel